AGASHI sur les réseaux sociaux


Agashiburundi

@agashiburundi

+257 75 055 055


Radios partenaires

AGASHI ici

AGASHI 3 EPISODE 51

À Burisho, la famille de Kimata doit chercher un extrait d’acte de naissance pour que l’enfant malade bénéficie de la gratuité de soins de santé.

À Murwiza, suite aux conseils de Ruberika, Vito accepte de se préoccuper de l’alimentation de Claudette, sa femme enceinte.

À Bukima, Dina demande à Nepo de l’initier au commerce. Ce dernier en profite pour lui faire la cour.



AGASHI 3 EPISODE 49

À Mugwiza, Vito ne supporte pas que sa femme travaille au rythme d’une femme enceinte. Pour lui, c’est de la fainéantise.

À Burisho, Kimata et sa femme amènent leur enfant chez un marabout qui rassure que tout ira bien après lui avoir administré une potion.

À Kagona, Vanessa rentre étant ivre. Sa maman refuse qu’elle entre. Vanessa force et brutalise sa mère.



AGASHI 3 EPISODE 50

À Kagona, Gudura souffre après avoir été battue par Vanessa. Serina lui promet de l’aide pour aller se faire soigner.

À Bukima, Siri veut que Lisa devienne son amante alors que Nepo veut à tout prix récupérer les biens de Guido.

À Burisho, l’enfant de Kimata est gravement malade. Tengenge le diagnostique et découvre qu’il souffre de la malaria.



AGASHI 3 EPISODE 48

À Bukima, la famille de Guido veut récupérer à tout prix les biens laissés par Guido en faisant fi qu’il a laissé une veuve Dina.

À Kagona, Mabido cherche à coucher avec Vanessa. Mwamba n’est pas d’accord avec lui.

À Mugwiza, Ruberika conseille à Claudette de manger sainement et d’aller faire consulter sa grossesse pour la 2ème fois.



AGASHI 3 EPISODE 47

À Burisho, Kimata et Ndiku conseillent Keziya de faire recours aux guérisseurs au lieu d’aller faire soigner son enfant malade au centre de santé.

À Murwiza, Muhorakeye est fâchée de surprendre Piyo son mari en train de partager avec Jeanne, la bière et la viande au bar.

À Bukima, Nepo et Judith pensent à la meilleure stratégie d’entrer en possession les bien laissés par Guido.



Sinzinkayo Valérie, Bweru-Ruyigi




a

Agashi m’aide à éduquer mes enfants. Je les incite toujours à écouter les épisodes et par après je les sensibilise à ne pas adopter des comportements du genre Kanyana qui se laisse aller dans le vagabondage sexuel. Cela m’encourage beaucoup car ils se comportent bien et je suis sûre qu’ils ne pourront pas s’adonner à la délinquance et au vagabondage sexuel comme Kanyana car ils la détestent ainsi que son langage trop grossier et vulgaire. J’apprécie qu’ils écoutent AGASHI et critiquent les mauvais conseils. C’est pourquoi je dis que le feuilleton m’aidera toujours à éduquer mes enfants et je m’efforce toujours à acheter des piles même si elles coutent cher.

Dans le feuilleton Agashi, on nous montre une société marquée par des gens de toute sorte, de bons modèles comme Mutore et Toriya, des gens à ne pas imiter tels que cette actrice du nom de Popina, une femme impénitente qui ose vendre sa nièce, etc.! Des gens comme cette femme irresponsable existent et tenter de les conseiller est synonyme de se créer des problèmes.

Le feuilleton Agashi devrait continuer sans interruption car il nous aide à soutenir nos foyers, à éduquer nos enfants, à renforcer de bonnes relations entre les conjoints/mariés et autres. Il nous incite à la patience, à la tolérance.






Retour à la page d'accueil