AGASHI sur les réseaux sociaux


Agashiburundi

@agashiburundi

+257 75 055 055

ANDROID App:


Radios partenaires

AGASHI ici

Agashi 2 épisode 198

A Mugwiza, Piyo informe Jeanne que sa mère Sabina a vendu une partie de leur parcelle. A Bukima, King toujours à l’hôpital apprend que sa mère Popina est emprisonnée. A Burisho, Matafari est surpris qu’Adidja n’a aucune grossesse!



Agashi 2 épisode 197

A Kagona, Kengeri et Pondero se font manipuler par un sorcier, à la recherche des gris gris! A Burisho, Rudo aide Fiona font du bien dans leurs études! A Mugwiza, Sabina se régale dans les revenus d’une parcelle vendue, Piyo s’inquiète.



Agashi 2 épisode 196

A Bukima, Ange a décroché un emploi au centre Ruhuka. A Mugwiza, Sabina veut vendre une partie de sa parcelle. A Kagona, Béatrice veut partir pour Bukima pour recevoir son prix, Pondero va-t-il l’accompagner? Elle veut l’éviter à tout prix!



Agashi 2 épisode 195

A Burisho, Rudo est maintenant à l’école. A Kagona, Kengeri et Pondero collecte de l’argent pour chercher la sorcellerie. A Bukima, Maman Tonny est aller s’excuser auprès de Lysa.



Agashi 2 épisode 194

A Mugwiza, Sabina essuie un autre échec cuisant auprès de Ruberika qu’elle est allée voir pour la convaincre dans ses croyances obscures. A Mugwiza, Maman Tony apprend que son mari Claude est emprisonné et même révoqué de son emploi. A Burisho, les choses sont bien chez Tazaro, Fiona et Rudo sont heureux d’apprendre qu’ils vont retourner à l’école.



La sensibilisation pour AGASHI 2 se poursuit, les auditeurs tirent des leçons




a

Marie-Thérèse Kabuhinja, est une vieille femme de 73 ans habitant la colline Butare de la zone Musasa. S’entretenant avec les agents de PMC après une rencontre promotionnelle avec les auditeurs de la localité de Masanganzira de la zone Musasa en commune Kiremba de la province Ngozi le 08 septembre 2016, elle affirme que le feuilleton radiophonique AGASHI est une source d’inspiration et y tire des leçons à donner à ceux qui sont à l’âge de reproduction.

« J’aime cette émission et à travers elle, je conseille aux jeunes femmes qui enfantent encore à limiter les naissances », dit-elle, et d’ajouter : « Maintenant, il n’y a plus de terres cultivables, quand on continue à mettre au monde beaucoup d’enfants qu’on n’est pas capable de supporter, certains finissent par la rue, c’est une désolation pour les mères ».

Pour Marie-Thérèse Kabuhinja, des problèmes s’observent surtout chez des polygames qui se marient avec plusieurs femmes et par conséquent mettent au monde plusieurs enfants alors qu’il n’a qu’un petit lopin de terre qui ne parvient pas à les nourrir, et qui ne peuvent pas aller à l’école. « Je conseillerais à ceux qui sont à l’âge de reproduction, de mettre au monde des enfants qu’ils peuvent supporter », renchérit-elle. Elle invite également la population d’écouter les conseils donnés à travers le feuilleton AGASHI.

JPEG - 95.1 kb
Les agents de PMC-Burundi lors de la caravane promotionnelle à Gashikanwa en province de Ngozi le 09 septembre 2016

Population Media Center à lancer une campagne de caravanes promotionnelles à travers le pays pendant le mois de septembre, quelques jours après le lancement de la deuxième phase du feuilleton AGASHI, ceci dans le but d’informer les auditeurs sur la diffusion. Les participants ont l’occasion de répondre à diverses questions sur le feuilleton et reçoivent des prix pour les gagnants.





Réaction/ Gira ico ushikirije



Retour à la page d'accueil