AGASHI sur les réseaux sociaux


Agashiburundi

@agashiburundi

+257 75 055 055


Radios partenaires

AGASHI ici

AGASHI 4.0 EPISODE 5

À Mugwiza, Titina a eu ses premières règles. Sa mère Ruberika lui explique comment utiliser les serviettes hygiéniques réutilisables et lui parle des règles d’hygiène au moment des menstruations. Elle lui parle également que les règles un signe de maturité qu’il faut être prudente avec les garçons. SOTO arrive et aide Ruberika à conseiller leur fille.

À Bworoshe Bar (Burisho), Kimata est avec Thierry. Il lui demande comment il a osé amener une autre femme (Funny) alors que Gahore a deux enfants de lui. Thierry s’énerve et demande à Kimata de ne jamais parler de Gahore surtout que Fanny n’en sait rien de tout ça ….

À Kagona, Pondero et Wadudu sont Kumunyemwe Bar. Ils sont en train de faire la propreté comme le gérant l’a demandé à Pondero de l’encadrer. Dans leur conversation, Wadudu dit qu’il est natif de Mugwiza. Il raconte qu’il avait arrêté à Kagona puis transféré dans la prison de Mugwiza, accusé de tuer sa mère.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 5


AGASHI 4.0 EPISODE 4

À Bukima, Gaella a été renvoyée de l’école à cause du minerval. Elle passe voir Landry, son cousin. Celui-ci lui dit que ses parents doivent trouver l’argent pour payer le minéral car c’est leur devoir en tant que parent. C’est leur responsabilité. Cependant, Landry est ivre…

À Kagona, Vanessa dit à Amina raconte comment ils ont créé, avec d’autres jeunes une Coopérative de fabrication de savons appelée INEZA COOP. Vanessa invite Amina pour être membre de la coopérative. Une invitation moins attrayante du côté d’Amina.

À Mugwiza, Yoyo, le motard, vient acheter des arachides chez Vivina et lui demande de décortiquer pour lui prétextant que ses mains sont sales. Mais en réalité, il veut passer un bon moment avec Vivina qu’elle trouve jolie…

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 4


AGASHI 4.0 EPISODE 3

Zita est fâchée car elle est encore une fois enceinte. Tigiri, son mari, est par contre content et lui raconte que tout Burisho est content que sa famille se multiplie signe de respect de la parole de Dieu. Zita a peur car les grossesses sont rapprochées. Il lui propose une bière pour fêter cet évènement alors que Zita lui fait remarquer que les enfants ont besoin des fruits, du lait, etc.

À Mugwiza, C’est à la sortie de la classe. Titina, Vivina et Kayange sont en route vers la maison. Elles discutent sur l’interrogation faite. Vivina dit qu’elle n’a pas eu le temps de réviser la matière car elle était en train de vendre des arachides. Kayange dit que ses parents n’acceptent pas qu’elle fasse autre chose qu’étudier. Vivina ajoute qu’elle a beaucoup d’affaires et qu’elle ne peut pas sacrifier tout son temps aux études.

Lala est à la maison avec sa mère. Ils sont en train de laver les habits. Maman Lala lui montre comment trier les habits à laver. Elle lui demande aussi le contenu du livre qu’elle est en train de lire en ces temps-ci. Lala profite de cette occasion et demande à sa mère quand une fille est supposée commencer les rapports sexuels…

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 3


AGASHI 4.0 EPISODE 2

A Kagona, c’est à la coopérative INEZA COOP où ils ont loué une maison. Ils partagent les tâches : certains vont chercher des noix de palmiers, d’autres s’occupent de la commande d’acide et autres matériels nécessaires. Ils sont très contents du démarrage des activités et espèrent que la coopérative progressera rapidement car ils voient ne leur présidente Vanessa du courage.

A Burisho, Gaella dit à sa mère qu’elle doit absolument payer le minerval le lendemain, sinon elle risque d’être renvoyée. Maman Gaella dit qu’il faut attendre le salaire de son père à la fin du mois. Le peu qu’elle gagne c’est pour la survie journalière.

A Bukima, Thierry et Funny débarquent chez Ngendo. Thierry présente à Tengenge la fille qu’elle va épouser. Tengenge ne comprend pas ce qui se passe. Elle lui demande comment il va faire parce que Thierry n’a pas terminé à construire sa maison. Thierry se fâche contre sa femme. Tengenge leur dit que c’est Ngendo qui va trancher.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 2


AGASHI 4.0 EPISODE 1

A Mugwiza, Zefina était allée cultiver dans une propriété que son mari avait louée. Mais Zefina est retournée bredouille car la propriété a été donnée au plus offrant. RUDODI se fâche contre le propriétaire et sa femme qui n’a pas pu y cultiver à temps. Ils se demandent comment ils vont faire pour la saison culturale en cours. Entre temps Kwasa arrive. Il demande à manger. Sa mère lui dit d’aller chercher de la nourriture dans la marmite. Kwasa n’y trouve rien. Sa mère ne comprend pas comment les autres enfants ont tout mangé alors qu’elle lui avait laissé sa part. Kwasa aperçoit la nourriture réservée à son père et mange tout.

A Burisho, en pleins pleurs, Funny vient d’être chassée par sa patrone parce qu’elle est enceinte. Funny ne sait pas où aller. Elle demande à Thierry de l’épouser comme promis.Thierry lui dit qu’il n’est pas possible en ce moment car il doit encore terminer de construire sa maison. Thierry demande à Funny de trouver quelque part où aller pour attendre. Funny dit qu’elle n’a nulle part où aller.

A Kagona, c’est au parking de Kagona, Gudura est avec Amina. Amina demande à Gudura si c’est bel et bien elle car elle avait entendu que GUDURA vend de la bouillie au parking. Elle se présente et Gudura se souvient d’elle en lui disant qu’elle a grandi. Amina raconte son histoire après que sa mère fût morte en disant que sa maratre la maltraite et qu’elle a abandonné l’école en 7 ème année. Elle lui dit qu’elle a décidé de quitter la maison pour venir à Kagona chercher du travail mais qu’elle n’a pas où vivre. Choquée dans son esprit, Gudura dit à Amina de venir vivre chez elle pour quelques jours avant qu’elle n’obtienne du travail.

PMC-Burundi · AGASHI 4.0 EPISODE 1


Virginie Mukarugamba, Mwaro




a

Cette femme habitant à Mwaro au centre du pays, a un groupe d’élèves qu’elle encadre depuis 2013, connu sous le nom de « IBIVUMBIKO VY’AMAHORO » (JEUNES APOTRES DE LA PAIX). Depuis le début du feuilleton AGASHI, elle s’en sert pour encadrer des élèves en vacances. Elle témoigne elle-même être orientée par AGASHI. « Agashi nous informe beaucoup. A commencer par les ménages, il y a des mariés qui ne savent pas comment cohabiter à cause de beaucoup de facteurs, surtout l’ignorance et l’ivresse. Mais certains commencent à changer après avoir reçu plusieurs conseils dont AGASHI ».

Des acteurs de bon modèle comme Bahama, un sage et bon conseiller, Muhorakeye, une femme exemplaire ; Béatrice une fille exemplaire au sein de la jeunesse, tous inspirent les auditeurs ici.

Mais d’autres sont l’image de mauvais modèle comme le professeur Claude. « C’est malheureux de voir ce qu’il a fait à Lysa alors qu’il était censé l’éduquer. Elle a aussi était victime de sa supposée parent, Popina, qui dans tout ce qu’elle fait rien de bon qui puisse servir d’exemple aux enfants ou aux parents ».

« L’encadrement que je leur fait a été bénéfique. Il y a une jeune fille qui avait couché avec un homme. Se référant sur des conseils que nous lui avons donnés, elle est venue me voir le lendemain pour me dire qu’elle avait péché. Elle cherchait une aide pour éviter une grossesse non désirée et une maladie sexuellement transmissible. Je l’ai aidée, je l’ai accompagnée à l’hôpital et elle a été assistée. Ceci m’a montré que mes jeunes suivent les conseils que nous leur prodiguons ».

En plus, nous sensibilisons la population sur certains acteurs servant d’exemple pour un bon changement. Par exemple, le cas de Tazaro et Lusiya : Tazaro qui maltraite sa femme Lusiya, lui fait laver les cochons, puis par après cet homme a changé, et sur base de cet exemple, nous sensibilisons les gens à changer et certains ont déjà changé.

Sur l’exemple de Ruberika et Soto, il y a des parents qui pensaient qu’avoir beaucoup d’enfants est une richesse, mais maintenant beaucoup comprennent que pour mettre au monde un enfant, il faut avoir des moyens pour l’éduquer, lui procurer ce dont il a besoin jusqu’à l’âge adulte. Sur l’exemple de Soto, beaucoup ont déjà remarqué que mettre au monde plusieurs enfants est un grand problème.






Retour à la page d'accueil