Ecoutez AGASHI


Cherchez une radio proche de vous

AGASHI ici

Agashi 2 épisode 118

A Mugwiza, Toriya vient du centre de santé (...)

Agashi 2 épisode 117

A Kagona, Poro et Mudiri mettent en garde (...)

Agashi 2 épisode 116

A Bukima, Claude raconte fièrement à Matafari (...)

Agashi 2 épisode 115

A Burisho, Jimmy et Fara revenznt de l’école (...)

Agashi 2 épisode 114

A Mugwiza, Soto et Ruberika échangent sur une (...)

L’Ambassadeur des Pays Bas au Burundi et le Ministère de la santé sont satisfaits des réalisations de PMC


Publié Wednesday 2 August 2017
a

L’Ambassadeur des Pays Bas au Burundi, Verweij Hendrikus, exprime sa satisfaction sur les succès du feuilleton AGASHI et promet de continuer de soutenir le feuilleton pendant les trois années à venir. Pour lui, les messages véhiculés à travers AGASHI sont d’une importance capitale.

« On m’a dit que plus de 95 pourcent de la population burundaise écoute AGASHI, je voudrais féliciter AGASHI pour ce très grand succès», a dit Verweij Hendrikus, Ambassadeur des Pays Bas dans sa visite à une caravane promotionnelle à Kayanza, une visite qui s’inscrivait dans les journées portes-ouvertes effectuées à Kayanza et Ngozi du 26 au 27 juillet.

L’Ambassadeur Hendrikus a reconnu l’importance des messages véhiculés à travers le feuilleton AGASHI dans le processus d’un changement positif de comportements. Il témoigne qu’ Agashi a gagné une popularité incontestable au sein des Burundais. « Je crois que l’impact de vos messages est très impressionnant », a-t-il renchéri.

S’exprimant devant les journalistes, l’Ambassadeur Verweij Hendrikus a exprimé sa satisfaction du grand soutien offert à Population Media Center par l’Ambassade des Pays Bas au Burundi pour la production d’AGASHI, tout en confirmant encore l’engagement de continuer appuyer PMC-Agashi pour les trois années à venir.

Il a invité la population de Kayanza, la province la plus densément peuplée du Burundi, à écouter AGASHI car il est devenu une véritable source d’informations bénéfiques et d’éducation susceptibles de l’aidera à s’engager dans le tournant de changer de comportements comme la maitrise des naissances et briser les barrières des tabous sexuels.

A son tour , la ministre de la Santé et de la lutte contre le SIDA, Dr. Josiane Nijimbere, qui s’était jointe à la délégation, a également invité la population de Kayanza à écouter AGASHI car, a-t-elle noté, il contient de grands conseils.

JPEG - 244.4 kb
Dr. Josiane Nijimbere, ministre de la santé et de la lutte contre le SIDA, adresse la foule présente lors de la caravane d’AGASHI à Kayanza

« Je remarque que vous écoutez AGASHI, moi aussi j’écoute régulièrement AGASHI. J’invite tout le monde à écouter AGASHI car il nous éduque sur plusieurs aspects, inclus la santé sexuelle et reproductive et autres », a dit la ministre Dr. Josiane Nijimbere.

Elle a invité les jeunes filles à aimer plus l’école et non du vagabondage sexuel qui est la cause principale des grossesses précoces et non désirées. « Comprenez que votre place n’est pas à la maternité, votre place est à l’école », a insisté Dr. Nijimbere, ministre de la santé et de la lutte contre le SIDA.

S’exprimant au nom de PMC, Monsieur Jean-Bosco Ndayishimiye, Représentant Résident de Population Media Center au Burundi, a quant à lui rappelé les réalisations et le pas franchi par PMC au Burundi depuis 2013, à travers les différentes thématiques développées dans le feuilleton AGASHI, entre autre le planning familial, les violences sexuelles et celles basées sur le genre, la santé sexuelle et reproductive chez les jeunes, la lutte contre le VIH/SIDA et autres IST, la nutrition, la lutte contre le paludisme parmi tant d’autres thématiques d’actualité au Burundi.

JPEG - 222.5 kb
Jean-Bosco Ndayishimiye, Représentant Résident de PMC au Burundi explique les réalisations de PMC

La délégation avait rejoint une équipe de PMC sur terrain dans une caravane promotionnelle. Monsieur Jean-Bosco Ndayishimiye, a expliqué le bienfondé de cette stratégie de PMC Burundi comme moyen « de se rapprocher beaucoup plus de la population sur terrain pour essayer de les sensibiliser à s’approprier des messages qui les invitent à trouver des solutions avec eux et pour eux-mêmes comme acteurs du changement et qui doivent changer eux-mêmes ».

Il a rappelé que les réalisations de PMC Burundi sont appréciables par la population burundaise. « Les témoignages qui nous viennent du terrain nous encouragent à aller de l’avant et nous nous engageons à toujours continuer à défendre les intérêts du gouvernement du Burundi en ce qui est tracé dans la ligne sectorielle.

JPEG - 228.8 kb
Au marché de Kayanza, une foule immense était présente à la caravane promotionnelle d’AGASHI devant l’Ambassadeur des Pays Bas et la Ministre de la Santé

L’Ambassade des Pays Bas au Burundi avait organisé les journées portes-ouvertes à Kayanza et Ngozi pour se rendre compte de la mise en œuvre des projets financés par cette Ambassade dans ces deux provinces où PMC et Share net Burundi avaient été représentés respectivement par Monsieur Jean-Bosco Ndayishimiye, Représentant Résident de PMC et Dr. Eric Nzeyimana, coordinateur de Sharenet Burundi




Twitter cet article

Partagez cet article sur Facebook

Réaction/ Gira ico ushikirije